17 novembre 2015

Temps sociaux, politiques du temps et temps de la ville

Séminaire du GRETS avec Jean Yves BOULIN, IRISSO – Université Paris Dauphine.

La séance sera introduite par Catherine KASBI (EDF R&D).

Au cours de cette intervention Jean-Yves Boulin abordera les transformations de la structure des temps sociaux, leurs enjeux au regard de la vie sociale, et ce qu’elles engendrent en termes de réponses ou réflexions nationales ou locales. Un focus particulier sera porté sur les politiques des temps de la ville. L’origine, le principe et les attendus des politiques temporelles locales (ainsi que le réseau européen des villes impliquées dans leur mise en œuvre) seront présentés.

De nombreux travaux indiquent une difficulté croissante des individus à articuler leurs différents temps sociaux et à en maîtriser la structure. Les contraintes temporelles apparaissent de plus en plus prégnantes dans les activités de travail comme dans les activités liées à la vie familiale ou à la vie sociale. L’accès aux services demande, généralement, à se déplacer, à synchroniser son temps avec les horaires d’ouverture des établissements qui en assurent la fourniture. La vie urbaine ou suburbaine provoque l’éloignement du lieu de travail avec le lieu d’habitation ; le travail, lui-même se décompose souvent en des phases organisées sur plusieurs sites exigeant une multiplication des déplacements... Bref, les enjeux temporels, ceux qui relèvent de l’accessibilité et de la mobilité, sont au cœur du développement éonomique, social, écologique de nos sociétés postindustrielles.

C’est à la lumière de l’analyse des transformations de ces diverses temporalités que seront abordées et questionnées les politiques temporelles des villes.

Jean-Yves Boulin est sociologue du travail et des temps sociaux, chercheur associé à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales (IRISSO-Université Paris Dauphine). Il a mené de nombreux travaux sur l’évolution du temps de travail et son impact sur l’articulation des temps sociaux et a contribué au développementdes politiques temporelles locales en France et en Europe.
Il est vice-président de l’association Tempo Territorial, membre du comité scientifique de Futuribles International et membre du comité de rédaction des revues Futuribles, Temporalités, Transfer et METIS.

Détails

Lieu : La Maison Suger

Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire