La Recherche

BESS - Bibliographie environnement/sciences sociales

Type de programme :
Bureau :
Dimanche 01 janvier 1989

La base de données bibliographiques «Bibliographie Environnement/Sciences sociales» (BESS) était réalisée depuis 1989 au sein de la Fondation Maison des sciences de l’homme par l’Unité de Documentation et de Liaison sur l'Ecodéveloppement (UDLE), en coopération avec le Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED) - Unité Mixte de Recherche (UMR 8568) sous tutelle principale du Centre national de la recherche scientifique et de l’École des PontsParisTech, avec l’École des Hautes Études en Sciences Sociales , AgroParisTech-ENGREF et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).

La BESS a été donc mise en place en 1989 à la demande et avec le soutien du Programme Interdisciplinaire de Recherche sur l’Environnement du CNRS (PIREN) ; elle a également bénéficié au cours de son existence des appuis du Ministère de l’Environnement et de l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME). Son objectif était de mettre à la disposition des chercheurs, gestionnaires de la recherche, enseignants, étudiants, des informations sur les travaux de recherche publiés et non publiés en sciences sociales dans le domaine de l'environnement, effectués ou présentés en France lors des rencontres scientifiques et/ou dans les pays francophones, produites par les chercheurs français en langues étrangères (et en anglais, en particulier). Outil de repérage des thèmes en cours, émergents ou inexplorés, cette base veut aussi remplir une fonction de mémoire, rendant possible le suivi de l'évolution des problématiques, des objets et des méthodologies de la recherche.

L’esprit d’ouverture dans lequel la BESS a été conçue permettait d’établir à tout moment de nouveaux contacts avec des partenaires nationaux ou de pays francophones. Il est également envisagé d’y donner une dimension européenne et mondiale.

Base en ligne

La base BESS, élaborée à l’origine en vue de la publication de la Revue bibliographique Environnement/Sciences sociales, dont 27 numéros ont parus de 1989 à 2002, est hébergée depuis 2002 par la Fondation Maison des sciences de l'homme. Pour des raisons techniques, la BESS est divisée en deux sous-bases : celle citant les publications parues jusqu’à la fin de l’année 2002 et celle reprenant les documents publiés à partir de 2003.

La base contient actuellement environ 18 000 références de travaux de recherche (ouvrages, rapports, thèses, articles de périodiques, publications dans des revues électroniques, documents de travail consultables, communications à des colloques), émanant de chercheurs français, pour la plupart, ou de pays francophones, rattachés à l’Université, à des organismes de recherche et d’étude, à des grandes écoles, à des institutions internationales, ainsi qu’à des structures indépendantes. Les références sont, pour la plupart, accompagnées de résumés, et, depuis 2003, des URL utiles.

Champs disciplinaire et thématique

La BESS couvre actuellement les disciplines des sciences sociales suivantes : l’anthropologie et l’ethnologie, le droit, l’écologie, l’économie, la géographie, l’histoire, la philosophie, la psychologie, la sociologie et les sciences politiques. Pour les travaux de recherche faisant appel ou relevant de plusieurs disciplines, une section «Travaux multidisciplinaires» a été créée ; la section «Autres» utilisée dans la base jusqu’en 2002, a été supprimée à partir de 2003.

Des mots clés sujets et géographiques sont également utilisés, et par croisement de termes permettent une plus grande précision dans la recherche bibliographique.

Production de la BESS

A l’origine, la BESS a été créée à l’aide du logiciel ISIS. Depuis 2004, elle est gérée par SQL. Le gestion informatique est assurée par Hamou Fadili, spécialiste des bases de données du Service informatique de la FMSH. La production de la BESS a toujours été  facilitée par la proximité immédiate de la bibliothèque de la FMSH : en effet, environ 130 revues, bulletins scientifiques et d’information ont été systématiquement dépouillés en vue de la recherche bibliographique grâce aux revues présentes à cette bibliothèque et reçues aussi à l’époque par l’UDLE. Bien entendu, une partie importante de l’alimentation de la BESS est faite grâce à l’Internet : bases de données bibliographiques (CNRS, Cairn, i-revue, Sudoc, …), des sites WEB des centres de recherche spécialisés, l’information sur les événements scientifiques.

Avenir de la BESS

Pour différentes raisons, l’alimentation systématique de la BESS a été suspendue en 2010. Un constat est sûr : la situation a drastiquement évolué au cours de la dernière quinzaine d’années – les différentes problématiques environnementales sont loin d'être marginales au sein des sciences sociales et la modeste équipe de la BESS ne pouvait y faire face. Ainsi, en état actuel, la BESS a surtout une valeur historique et une utilité certaine, en particulier, pour les étudiants et les chercheurs démarrant une recherche.

Par conséquent, vu la récente dynamique de cette recherche au croisement de la problématique de l’environnement et des sciences sociales, en 2011/2012 une réflexion et une prise des contacts ont été amorcées en vue d’une transformation de la BESS en un véritable «espace social» recherche environnement/sciences sociales, associant la base bibliographique (avec le cas échéant le texte intégral), un forum de discussion (modéré) en lien avec la base ainsi qu’avec les recherches des participants.

Equipe :

Krystyna Vinaver

Hamou Fadili

Mots-clés associés :