14 novembre 2016

Du mouvement féministe tunisien et de l'équation entre droits des femmes et démocratie

Le séminaire de recherche interdisciplinaire-international "Au-delà du genre. Parole, corps, politique, désir" (Méditerranée / Caraïbe / Brésil) accueillera Rachida Ennaifer, docteure en droit public, journaliste, membre fondateur du mouvement féministe autonome en Tunisie, Maître Assistante en Faculté de droit et des sciences politiques de Tunis, Université Tunis-El Manar. 

Elle présentera une communication intitulée : "Du mouvement féministe tunisien et de l'équation entre droits des femmes et démocratie"

La discussion sera introduite par Evelyne Accad, professeure émérite (University of Illinois, Lebanese american University), auteure notamment d'un livre intitulé "Blessures des Mots. Journal de Tunisie" (Indigo, 1993) - un pays dans lequel elle a vécu un an (seconde moitié des années 80) et travaillé intensément avec les féministes.
 
La communication de Rachida Ennaifer se veut "une ébauche de réflexion sur cette équation dans la Tunisie d'aujourd'hui", ainsi que sur la manière dont "l'identité du féminisme tunisien peut en sortir renforcée", comme elle l'indique dans son abstract ci-joint. Nous la remercions d'avoir accepté d'intervenir dans notre séminaire à l'occasion de son bref passage à Paris, d'autant que sa communication sollicite notre propre réflexion et constitue une invitation à échanger avec elle autour de questions trop peu souvent formulées dans nos travaux bien qu'elle soient en partie communes aux Tunisiennes, aux Françaises, plus généralement aux femmes du pourtour méditerranéen - surtout en ces temps où les rapports entre femmes, féminismes et politique sont plus ou moins instables, jusqu'à revêtir parfois un caractère dramatique avec la guerre et les violences trop peu présentes dans notre horizon quotidien ici.


Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle 318
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Voir aussi