07 avril 2016

Crise environnementale en Chine et politiques publiques. Une course contre la montre à l'issue incertaine

Douzième séance du séminaire BRICs des FMSH et EHESS de l'année 2015/2016 avec Jean-François Huchet.

Tous les clignotants sont au rouge en matière d’environnement en Chine : pollution de l’air, de l’eau et des sols, érosion des sols, désertification, pluies acides, gestion des déchets, émissions des gaz à effet de serre (GES). L’ensemble des ouvrages, rapports et analyses des organisations internationales et chinoises sont unanimes pour souligner la sévérité des problèmes de pollution en Chine. Une course contre la montre est donc bien engagée entre des politiques publiques ambitieuses sur le plan environnemental et la poursuite de la dégradation de l’écosystème en Chine. Malgré des efforts réels sur le plan de l’action publique et des avancées considérables dans le domaine des énergies renouvelables, la Chine est loin d’entrevoir le bout du tunnel. En effet, les raisons structurelles qui l’ont menée à cette crise environnementale sans précédent dans l’histoire économique mondiale sont loin d’être neutralisées par les politiques publiques. Parmi ces raisons, la démographie, l’urbanisation ou la dépendance énergétique à l’égard du charbon, n’évolueront pas favorablement avant des décennies. D’autres facteurs structurels, comme les différents aspects du mode de croissance de l’économie, ou bien le caractère autoritaire du régime politique, évoluent progressivement, mais encore trop lentement pour qu’ils puissent provoquer une amélioration durable de la situation environnementale de la Chine.


Biographie résumée de Jean-Francois Huchet et une sélection de ses publications récentes.

Docteur en sciences économiques (Université Rennes 1), Jean-François Huchet est actuellement Professeur des Universités à l’Institut National des Langues et Civilisations Étrangères (INALCO – Langues’O) à Paris où il enseigne sur l’économie de la Chine contemporaine et sur les modes de développement économique en Asie. Il est également directeur de l’équipe de recherche ASIEs à l’INALCO et directeur adjoint du GIS Asie - Réseau Asie du CNRS. Entre 2006 et 2011, il a été directeur du Centre d'Études Français sur la Chine Contemporaine (CEFC)basé à Hong Kong.Résident en Asie pendant 18 ans, il a occupé un poste de chercheur dans plusieurs institutions entre 1987 et 2001 : au Centre d'études français sur la Chine contemporaine (CEFC) à Hong Kong, à la Maison franco-japonaise de Tokyo, et à l'Université de Pékin. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles sur les réformes économiques en Chine, ainsi que sur le rôle de l’État dans le développement économique en Chine et en Inde. Une autre partie de sa recherche porte sur l’état de l’environnement en Chine, les politiques gouvernementales de lutte contre la dégradation de l’environnement. Ses dernières publications :
•    Jean-François Huchet, Joël Ruet et Xavier Richet, Chine, Inde: les firmes au cœur de l’émergence, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2015.
•    Jean-François Huchet, Marlène Laruelle, Sébastien Peyrouse and Bayram Balci (eds.), China and India in Central Asia, A new greatGame?, New York, Palgrave Macmillan, 2010, 254 pp.
•    Jean-François Huchet, « 1989 and the Advent of an Authoritarian State Capitalism in China », in Jacques Rupnik (eds.), 1989 as a Political World Event, London, Routledge, 2014.
•    Jean-François Huchet, « La politique industrielle en Chine : grandeur et limites du renouveau de l'État Chinois » in Revue française d'administration publique, n° 150, 2014/2.
•    Jean-François Huchet, « China Inc. : Forces et limites de l’influence économique de la Chine» in Hérodote, n°151, 2013/4.


Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle 015
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire