20 mai 2016

Entre génétique et santé mondiale, le corps témoin du monde colonial

Axelle EBODE (Doctorante, Institut Français de Géopolitique, Université Paris 8-Saint-Denis)

Santé mondiale et violence : lorsque le corps fait mémoire. Perspectives coloniales et post-coloniales

Laure SEGUREL (Chercheure CNRS, Ecoanthropologie et Ethnobiologie, Musée de l’Homme)

Diversité génétique humaine et histoire du peuplement : quel apport de la science sur la notion de race ?


Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle 1
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Voir aussi