16 février 2016

Digital Humanities versus Savoirs informatiques : Entre appropriation de l’outil numérique et wiki politique

Séance du séminaire Anthropologie, psychanalyse et politique. Regards sur les terrains, de l'Association française des anthropologues (AFA) Cycle 2015-2016 : Subjectivation et globalisation en partenariat avec le CRPMS.

Yann MOULIER BOUTANG

L’ordinateur, l’Internet, le Big Data et les machines apprenantes constituent un entrelacs, qui caractérise à la fois l’homo numericus et une époque ou ère, celle du humanité redéfinie de façon plus floue et très discutée (homme augmenté ? post-humain de la singularité ?  individu collectif ?) capitalisme cognitif contemporain. Ce fait social total n’est pas une structure, mais l’un des principaux plis de la mondialisation. Ce pli se forme et se déforme sous de multiples tensions. Ce que l’on nomme la culture numérique oscille entre les savoirs et techniques informatiques (au contenu cernable bien qu’en évolution rapide) et une    
On cherchera dans ce tour d’horizon à montrer que le rapport au digital numérique soulève des questions d’appropriation tandis que les nouvelles « cultures numériques » reformatent puissamment les catégories de la production de la société, de la politique, depuis formation d’une opinion publique, à la délibération et à la représentation et pour finir aux modes de subjectivation.

Bio

Yann Moulier Boutang est professeur d’économie politique à l’Université de Technologie de Compiègne et à l’Institut Sino-européen de Technologie de l’Université de la Ville de Shanghai (SHU) . Il a enseigné également à l’Ecole d’Art et Design de St-Etienne, à l’ENSCI Paris et anime le laboratoire Valuation (Ecole National d’Art de Nancy). Ses recherches ont porté sur les migrations internationales, sur l'operaïsme italien, sur l’esclavage et la formation du salariat. Depuis 1995 il s’est beaucoup penché sur les transformations du capitalisme contemporain et a forgé une analyse du capitalisme cognitif, de la grande transformation numérique en cours sous ses aspects économiques, sociaux et culturels. Il est l’un des fondateurs et animateurs de la revue trimestrielle Multitudes en 2000 (61 numéros parus, www.multitudes.net/ou https://www.cairn.info/revue-multitudes.htm).

Séminaire organisé par :
    Olivier Douville, psychanalyste, Laboratoire CRPMS Université Paris 7, douvilleolivier@noos.fr
    Delphine Lacombe, sociologue, MISHA, CNRS Alsace, delphine.lacombe@misha.fr
    Julie Peghini, anthropoloque, Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8,   Laboratoire CEMTI, julie.peghini@univ-paris8.fr
    Monique Selim, anthropologue, directrice de recherche à l’IRD monique.selim@ird.fr


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire