06 octobre 2015

Transition(s ) énergétique(s), futurs sociotechniques et changement institutionnel : le cas allemand et contre - point sur la France

Séminaire du GRETS avec Stefan AYKUT (LISIS, Université Paris-Est, chercheur associé au Centre Marc Bloch, Berlin)

La séance sera introduite par Claire Le Renard (EDF R&D)
 
L’injonction à une transformation profonde des politiques énergétiques, qui serait rendue inéluctable par une multitude de crises (pétrolière, climatique, écologique, économique ...), domine aujourd’hui les débats académiques, politiques, médiatiques et militants autour de l’énergie. Ces transformations projetées ou en cours sont le plus souvent saisies à travers le prisme de la notion, à première
vue consensuelle, de «transition énergétique». Or, cette apparente convergence des situations nationales masque des différences profondes quant à la structuration du champ des politiques énergétiques dans chaque pays, et aux trajectoires de changement rendues possibles par cette structuration.
Stefan Aykut propose d'ouvrir la boîte noire de la «notion écran» de transition énergétique à travers une description fine et historique des dynamiques et changements politiques et sociaux en cours en Allemagne. Ce faisant, il inscrit le «tournant énergétique allemand» dans le temps long, afin de montrer que, loin d’être le fruit d’une décision prise ‘à chaud’ après la catastrophe de Fukushima en 2011, celui-ci découle de transformations d’abord graduelles qui ont leur origine dans les années 1970 et 1980. Porté par un mouvement social puissant, le changement a été favorisé par un ensemble de facteurs sociopolitiques propres à l’Allemagne d’après-guerre. Questionnant l’articulation entre la conceptualisation de trajectoires de changement, la recherche en prospective énergétique, et les
politiques publiques, sa recherche discute le rôle particulier des scénarios, prévisions et 'roadmaps' technologiques comme langage commun dans le débat sur l’énergie. Il s’agira ici de mettre en exergue des facteurs explicatifs d'ordre discursif en complément  d'éléments structurels.
En Allemagne, en amont du changement dans les politiques publiques, les porteurs de l'alternative développent une capacité à produire leurs propres prévisions, modélisations et scénarisations énergétiques, leur donnant des «prises sur le futur».
De par les questions nouvelles qui émergent de la comparaison, cette recherche, articulant les explications structurelles et discursives de la transition énergétique allemande, apporte un éclairage différent sur les politiques de «transitionénergétique». Le cas français fera ainsi l’objet d’un contre-point, invitation au débat.
Stefan Aykut est politiste et sociologue au LISIS,Université Paris-Est Marne-la-Vallée, et chercheur associé au Centre Marc Bloch de Berlin. Ses travaux portent sur la gouvernance globale du climat, sur les transitions énergétiques et le rôle des "futurs" sociotechniques dans les débats sur l'énergie, et plus largement sur l’apport des sciences sociales au débat sur la crise écologique et les "limites" écologiques. Il est l’auteur d’une vingtaine d’articles et de chapitres d’ouvrages et il vient de publier, avec Amy Dahan, Gouverner le climat ? 20 ans de négociations internationales, aux Presses de Sciences Po (2015).
 

Bibliographie

Stefan C. Aykut,“Energy futures from the social market economy to the Energiewende. The politicization of West German energy debates, 1950-1990”, in: Jenny Andersson, Egle Rindzevičiūtė (Ed.), Forging the Future. London/New York, Routledge Cultural History Series, 2015, pp. 63-91.
Stefan C. Aykut, "Le futur est ouvert ! Quelques leçons du tournant énergétique allemand”, in Nicolas Haeringer, Maxime Combes, Jeanne Planche, Christophe Bonneuil (Ed.), Crime climatique, Stop! L’appel de la société civile. Paris, Le Seuil, 2015, pp. 213-225.
Andreas Rüdinger, Stefan C. Aykut, 2015 : Les transitions énergétiques allemande et française. Convergence ou divergence dans le cadre européen ? Annuaire français des relations internationales 16, 2015, pp.389-407.

 


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire