03 novembre 2015

La Fronde parisienne et l'éclatement de la communauté bourgeoise

Avec Robert Descimon, professeur d’histoire moderne à l’EHESS. Ses recherches portent sur la bourgeoisie parisienne et l’histoire socio-politique des élites à l’époque moderne. Parmi ses ouvrages majeurs figurent Les ligueurs de l’exil. Le refuge catholique français après 1594, Champ Vallon, 2005, (avec J. J. Ruiz Ibáñez) et Qui étaient les Seize ? Mythes et réalités de la Ligue parisienne (1585-1594), Klincksieck, 1983.

Cycle de conférences "Les Mardis de Lauzun : Paris sous le règne des rois Bourbons"

L’Institut d’études avancées de Paris organise chaque année un cycle de conférences consacré à un chapitre particulier de l’histoire sociale et culturelle de Paris. Animées par des spécialistes du domaine, ces conférences sont ouvertes au public et se déroulent une fois par mois à l’hôtel de Lauzun, Ile Saint-Louis.

Lors des barricades d'août 1648, la bourgeoisie parisienne, qui bénéficiait d’un status fondé sur des privilèges partagés, était encore apparue unie, en particulier au sein de la milice.  À partir du "massacre de l'Hôtel de Ville", le 4 juillet 1652, une guerre intestine divisera les différentes composantes sociales qui avaient droit de cité dans l'organisme municipal. La bourgeoisie d'ancien type éclate et une nouvelle donne sociale prévaut dès le début du règne personnel de Louis XIV: noblesse et bourgeoisie (qui jusque-là avaient été des statuts compatibles) sont désormais exclusives l'une de l'autre, et la fraction inférieure de la bourgeoisie est ramenée à un statut "populaire" qui la situe aux limites des classes dangereuses, pensées comme menaçantes pour l'ordre établi.

Présentation détaillée de la conférence

Entrée libre dans la limite des places disponibles


Détails

Localisation : Institut d’études avancées de Paris Hôtel de Lauzun 17 quai d’Anjou 75004 Paris
Ajouter à mon agenda

Partager
Conférence