30 mars 2015

Sommes-nous plus libres avec un droit supplémentaire ? Mise en question de la revendication d'un mariage pour tous

Séminaire de recherche interdisciplinaire-international  Genre, politique, sexualité(s). Orient/Occident

Avec

Alain Naze, philosophe, chargé de cours en esthétique auprès de l’université de Quimper

Discutante : Eleonora Missana, philosophe, université de Turin

On reveniendra sur la question de la revendication, en France, d'un « mariage pour tous », en vue de s'interroger sur le lien entre une liberté de type juridique (ici la demande d'un droit supplémentaire) et une liberté effective (issue de pratiques). Les oppositions droitières à ce projet de loi n'ont-elles pas fini par masquer la dimension essentiellement normative de cette revendication, en la confirmant en sa portée supposément émancipatrice ? Si le débat lié au « mariage pour tous » constitue bien ici l'angle d'attaque retenu, il ne s'agira cependant pas de s'en tenir à une approche franco-française d'une « question de société », tant les enjeux sont internationaux et politiques, à commencer par la tendance actuelle à l'uniformisation/occidentalisation des revendications homosexuelles, reflétant elles-mêmes une uniformisation/occidentalisation de conceptions jugées libératrices des pratiques homosexuelles, sous la bannière arc-en-ciel des « populations LGBT ».  

Alain Naze

Docteur en philosophie, professeur de philosophie et de cinéma audio-visuel au Lycée de Cornouaille à Quimper, chargé de cours auprès de l’Université de Quimper en Esthétique, membre du comité de rédaction de la revue de philosophie (post)européenne Outis !, éditée par Mimesis Edizioni (Milan).

Ouvrages publiés

  • Temps, récit et transmission chez Walter Benjamin et Pier Paolo Pasolini, en 2 volumes (Walter Benjamin et l’histoire des vaincus, Paris, L’Harmattan, Collection Esthétiques, 2011, et Portrait de Pier Paolo Pasolini en chiffonnier de l’histoire, Paris, L’Harmattan, Collection Esthétiques, 2011.)
  • Jacques Demy. L'enfance retrouvée, Paris, L'Harmattan, Collection « Quelle drôle d'époque ! », 2014.
  • (dir.), Walter Benjamin. Politiques de l'image, Paris, L'Harmattan, Collection Esthétiques, 2015.
  • à paraître en 2015 : Le prix de la respectabilité. Retour critique sur la revendication d'un « mariage pour tous ».

Eleonora Missana

Docteure de recherche en philosophie (2002, thèse : « Fenomenologia ermeneutica della libertà in H. Arendt »), enseignante en philosophie en lycée à Turin, chercheure indépendante à l'université de Turin - Département de philosophie, membre du CIRSDE (Centre interdisciplinaire de Recherches et d'Etudes sur les Femmes et le Genre) où elle assure une activité de tutorat auprès des étudiants et doctorants. Depuis 2005 elle dirige des séminaires sur la pensée féministe et post-féministe contemporaine.  Elle est traductrice (du français) et collabore avec la Maison d’Edition Feltrinelli (Milan) ; elle est redactrice de Tropos. Rivista di Ermeneutica e critica filosofica, diretta da G. Chiurazzi e G. Vattimo, Aracne, Roma.

Ouvrages publiés

  • L’etica nel pensiero contemporaneo, Paravia Scriptorium, Torino, 2002.
  • Donne si diventa. Antologia del pensiero femminista, Milan, Feltrinelli, coll. "Universale economica. Saggi", 2014.

Repères bibliographiques pour la séance du 30 mars 2015 :

  • Guy Hocquenghem, Le désir homosexuel, paru en 1972, réédité en 2000 par les éditions Fayard.
  • Guy Hocquenghem, L'après-mai des faunes, Grasset, 1974.
  • Guy Hocquenghem, La dérive homosexuelle, Jean-Pierre Delage éditeur, 1977.
  • Guy Hocquenghem, La beauté du métis. Réflexion d'un francophobe, Editions Ramsay, 1979.
  • Revue Raisons politiques, n°49, « Nationalismes sexuels », SciencesPo. Les Presses, février 2013.
  • Jasbir K. Puar, Homonationalisme. Politiques queer après le 11 Septembre, Editions Amsterdam, 2012.


Détails

Lieu : Le France
Localisation : Salle 1
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire