15 octobre 2014

Les adoptions en France du XIXème siècle à nos jours

Un séminaire du GEMASS 

avec la participation de Jean François Mignot, docteur en sociologie de l'IEP de Paris. Chercheur associé au GEMASS.

L'adoption existe en droit français depuis le Code civil de 1804. Mais de nos jours, l'adoption a acquis une importance inédite. D'une part, la fréquence des adoption est plus élevé que jamais : alors qu'au XIXéme siècle on comptait chaque année une centaine d'adoptions, on en compte aujourd'hui environ 15000. D'autre part, l'adoption se trouve au coeur du débat public et législatif sur plusieurs questions de société. Fallait-il autoriser l'adoption aux couples de même sexe, et quelles en seront les conséquences? Ne conviendrait-il pas d'aménager l'accouchement "sous X", dont certaines modalités empêchent les enfants nés dans le secret - et par la suite souvent adoptés - de connaître leurs origines? Le "status du beau-parent" ne devrait-il pas lui permettre de transmettre son
héritage à son bel-enfant, le dispensant ainsi de l'adopter?

Cette présentation sur les adoptions dans le long terme cherchera à répondre à plusieurs questions. Comment, en France, l'institution juridique de l'adoption a-t-elle évoluédepuis le XIXème siècle, et comment se sont transformées les pratiques d'adoption? Pourquoi, jusqu'en 1923, les adoptants ne peuvent-ils adopter que des majeurs? Pourqyoi les adoptions sont-elles de plus en plus fréquentes depuis le début des années 1970? Et que reflètent les évolutions de long terme des profils des adoptants et des adoptés?

L'histoire de l'adoption a notamment pour intérêt de révéler des évolutions socio-démographiques et culturelles majeures, ainsi que les changements de sensibilités qui y sont associés : la transformation des conceptions de la famille, d'un lignage destiné à transmettre le nom et l'héritage à un lieu d'épanouissement émotionnel ; la psychologisation du désir d'enfant et des relations parent-enfant ; la quasi-disparition des abandons d'enfant ; et le développement des familles recomposées et des familles homoparentales.


Détails

Localisation : Institut des sciences de la communication | 20, rue Berbier-du-Mets, 75013 Paris
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire