20 janvier 2015

Economie servicielle et transformation du travail

Séminaire du GRETS avec Christian du Tertre

Professeur de sciences économiques Université Paris-Diderot
Directeur scientifique du Laboratoire d’Intervention et de Recherche ATEMIS

La séance sera introduite par Jérôme Cihuelo (EDF R&D)

L’intervention de Christian du Tertre nous amènera à considérer que les formes de production de la valeur des organisations sont de plus en plus confrontées aux contraintes qui relèvent d’une dynamique économique dénommée « servicielle ». Ce constat est d’autant plus important à reconnaître et à faire connaître que le travail, dans ces dynamiques servicielles, prend des formes renouvelées qui le distinguent de ce qui le caractérisait pendant l’ère industrielle. Les dispositifs  institutionnels  restent  encore  marqués  par  une conception industrielle de la dynamique économique, alors que le travail réel est confronté aux enjeux que posent les dynamiques servicielles.

Christian du Tertre reviendra, en premier lieu, sur des évolutions structurelles de l’économie affectant les conditions de création de la valeur et le travail depuis la fin des années soixante-dix : le rôle moteur des activités de service, la généralisation des NTIC et l’aspect stratégique des dimensions immatérielles des ressources et des produits. Dans ce nouveau cadre, l’activité de travail est confrontée à des enjeux différents de ceux liés à l’ère industrielle, associés à l’irruption de la subjectivité et de l’intersubjectivité.
Il s’agira dans un second temps de distinguer les activités de service des activités manufacturières à travers une série de caractéristiques importantes à identifier pour être mieux à même de comprendre les enjeux particuliers sous-tendant leur développement.

Enfin, les mutations structurelles provoquent non seulement des changements profonds des rapports entre le travail et l’économie, mais contribuent aussi à l’émergence de nouveaux enjeux de régulation. Ces derniers concernent, d’une part, la performance et les modes de son évaluation et, d’autre part, l’économie du temps et le rôle stratégique des investissements immatériels.

L'intervenant

Christian du Tertre est Professeur des universités en sciences économiques à l’Université Paris Diderot - Paris 7 et directeur scientifique du Laboratoire d’Intervention et de Recherche ATEMIS (Analyse du Travail Et des Mutations des Industries et des Services). Ses recherches actuelles portent sur l’économie servicielle et du travail ainsi que sur l’économie territoriale et de la fonctionnalité.

  • Tertre C. du, 2013b, « Configurations productives de services et internationalisation : une approche régulationniste », in Gras J-C et Niang N. (éds.), Services sans frontières : Mondialisation, normalisation et régulation de l’économie de services, SciencesPo Les Presses, Paris, pp. 103-129.
  • Tertre C. du, 2013a, "Economie servicielle et travail : contribution théorique au développement d'une économie de la coopération", Travailler, n°29, pp 29-64.
  • Tertre C. du, 2010, « Pouvoir et autorité dans les services immatériels et relationnels » in F. Hubault éditeur, Pouvoir d’agir et autorité dans le travail, Editions Octarès, Toulouse.
  • Tertre C. du, 2009c, « Modèle industriel -et modèle serviciel de performance », Economies et Sociétés, série « Economie et gestion des services », n°4/2009, pp. 643-662.


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire