du 11 au 13 juin 2014

1964 : La dictature brésilienne et son legs

Voir la captation vidéo sur les Archives audiovisuelles de la recherche

Programme du colloque

Mercredi 11 Juin

Séance d’ouverture, 17h-20h
Projection du film documentaire de Maria de Medeiros « Repare bem » (95 min, 2012) en présence de la réalisatrice (sous réserve)

Jeudi 12 Juin

Matin : La nature du régime

Président de séance : James N. Green (Brown University)

9h00 – João Roberto Martins Filho, Univ. fédérale de São Carlos, Adieu à la dictature militaire ?
9h30 – Elizabeth Cancelli, Univ. de São Paulo, L’Institut de recherches et d’études sociales (IPES) pendant le coup d’État militaire : ses ancrages théoriques et ses réseaux d’intellectuels
10h00 – Anthony W. Pereira, King’s College de Londres, État versus Régime pendant la dictature militaire brésilienne : retour sur l’origine des transformations politiques sous le pouvoir autoritaire
10h30 – Maria Celina d’Araujo, Univ. catholique de Rio de Janeiro, La place du Congrès national et le coup d’État militaire de 1964 : la démocratie libérale était-elle un problème institutionnel ?

11h00 – Débat

12h30 – Déjeuner

Après-midi : Production culturelle

Présidente de séance : Mônica Raisa Schpun (EHESS)

14h30 – Tânia Pellegrini, Univ. fédérale de São Carlos, Repenser la critique : culture et dictature cinquante ans après 
15h00 – Marcos Napolitano, Univ. de São Paulo, Luttes culturelles et construction mémorielle à propos du régime militaire brésilien
15h30 – Severino João Albuquerque, Univ. du Wisconsin, Madison, Une «effervescence» douteuse : le théâtre brésilien pendant la  période militaire 
16h00 – Antoine Acker, Institut universitaire européen de Florence/Paris 3, Développementalisme et crise écologique : les nouvelles représentations de la nature dans le Brésil des militaires
16h30 – Daria Jaremtchuk, Univ. de São Paulo, Les manifestations artistiques d’opposition à la dictature brésilienne

17h00 – Débat

18h30 – Clôture de la journée

Vendredi 13 Juin

Matin : Résistance et droits de l’homme

Président de séance : Edgardo Manero (CNRS)

9h00 – Maud Chirio, Univ. de Marne-la-Vallée & Mariana Joffily, Univ. de l’État de Santa Catarina, Entre représentation de la violence  d’État et espoir de justice : les listes de tortionnaires établies par les victimes de la répression (1978-1985)
9h30 – Janaína Teles, Univ. de São Paulo, Les dénonciations de tortures et de tortionnaires dans les prisons politiques brésiliennes
10h00 – Carla Simone Rodeghero, Univ. fédérale du Rio Grande do Sul, L’amnistie et ses significations, hier et aujourd’hui
10h30 – Joana Maria Pedro, Univ. fédérale de Santa Catarina, La question du genre dans la clandestinité au Brésil (1960-1980) : usages  et mémoires
11h00 – Bryan Pitts, Duke Univ., « Je veux élire mon président» : mobilisation populaire, classe politique et chute du régime militaire (1984-1985) 

11h30 – Débat

12h45 – Déjeuner

Après-midi : Mémoire, héritage et perspectives comparées

Président de séance : Jean Hébrard (EHESS)

14h30 – James N. Green, Brown University, Les États-Unis, le Brésil et le cône sud : pourquoi la vague de dictatures ?
15h00 – Edgardo Manero, CNRS/EHESS, Les nationalismes argentins face au régime militaire brésilien. Voisinage territorial, conflit idéologique et perception de la menace. Une question latino-américaine.
15h30 – Alain Joxe, EHESS, Dictature brésilienne et dictature chilienne : deux coups impériaux autogérés et deux écoles de torture issues des savoir-faire fascistes-coloniaux euro-méditerranéens
16h00 – Marcelo Torelly, Univ. de Brasília/Univ. d’Oxford, Le Droit et les héritages autoritaires dans le cône sud : des réponses  nationales à la norme globale de la responsabilité individuelle 
16h30 – Nina Schneider, Université de Konstanz, «Ligne dure» et «modérés» : la recherche de nouvelles catégories pour les criminels et les collaborateurs, et ses conséquences

17h00 – Débat

18h30 – Clôture de la journée


Détails

Localisation : Maison des cultures du monde | 101, Boulevard Raspail | Paris 6e
Ajouter à mon agenda

Partager
Colloque