04 mars 2014

Cartographier les controverses sur le web : l’exemple du tournant de l’adaptation dans les négociations climatiques

Séminaire du GRETS avec Nicolas BAYA-LAFFITE, Chercheur au médialab,  Sciences Po Paris

La séance sera introduite par Arthur Jobert (EDF R&D)

Le médialab de Sciences Po a été fondé en 2009 par Bruno Latour avec l’objectif de constituer un centre de compétences afin d’inscrire les sciences sociales au cœur des nouvelles pratiques numériques. Ces dernières offrent par leur traçabilité un nouveau terrain d’observation pour les sciences sociales qui appelle au  développement de nouvelles méthodes, de nouveaux outils et de nouveaux concepts. La Cartographie des controverses, déclinaison de la théorie de l’acteur-réseau, est un des chantiers  ouverts dans ce sens.

A travers ses programmes de recherche le médialab  s’est investit fortement dans son développement comme méthodologie d’analyse  et de visualisation des controverses, et comme outil pédagogique (Venturini, 2010, 2012). L’objectif de ce développement à deux volets est « d’équiper » les étudiants et les citoyens pour la navigation dans l’univers incertain des controverses sociotechniques. Pour ce faire, le médialab développe des outils pour capter le corpus numérique représentant de la controverse étudiée et rendre compte des informations pertinentes à l’aide d’outils d’observation et de description sociale.

Lors de son intervention Nicolas Baya-Laffite illustrera les enjeux de cette démarche de cartographie à travers l’exemple des négociations sur le changement climatique.  L’émergence d’un consensus fort autour de la réalité et des causes du changement climatique n’a en effet  pas entraîné la fin des controverses climatiques, mais ouvert un chapitre sur l’impératif d’adaptation (Baya-Laffite & Venturini 2012).

Le projet de recherche MEDEA (Mapping Environmental DEbates on Adaptation) vise à évaluer l’impact sur les débats climatiques de l’émergence de cette question de l’adaptation. Ce programme de recherche partenarial et collaboratif (LSCE, Sciences Po –Medialab et IDDRI– et ENSAD) vise  à impliquer les utilisateurs potentiels de « cartes » numériques permettant de clarifier les enjeux du tournant de l’adaptation.

La méthodologie de « co-production » de cartes se traduit par l’organisation de « sprints » : des journées intensives de cartographie collaborative entre chercheurs, développeurs informatiques, designers de l’information et divers représentants des groupes d’utilisateurs potentiels (notamment de futurs contributeurs à la prochaine Conférence des Parties à Paris).

Nicolas Baya-Laffitte présentera notamment les résultats du dernier sprint de « co-production » de cartes focalisé sur le tournant de l’adaptation en insistant sur deux volets :  L’un,  méthodologique, concernera la constitution des corpus pertinents et la mobilisation des outils numériques les mieux adaptés pour la production de données sur la base de traces numériques laissés par le processus de la CCNUCC  L’autre, analytique, concernera l’interprétation de trois visualisations produites à partir de ces données sur :   l’adaptation dans l’espace thématique des négociations,  l’évolution du concept au fil des négociations et  les débats sur le thème. 

La présentation conclura au besoin d’un questionnement sobre qui ne réponde à un positionnement ni excessivement enthousiaste, ni excessivement défaitiste à l’égard des méthodes numériques et des « cartes » des controverses pour la recherche en sciences sociales.

Bibliographie

Liens

Nicolas Baya-Laffite : http://www.medialab.sciences-po.fr/people/nicolas-baya-laffite/

MEDEA : http://www.medialab.sciences-po.fr/projets/medea-mapping-environmental-debates-on-adaptation/

Publications

Baya-Laffite, N & T. Venturini (2012). Where have climate controversies gone? Mapping emerging debates on adaptation. International conference on "dissonant voices" in the climate change debate, 7 march 2013,  Meudon. http://www.gisclimat.fr/sites/default/files/NBayaLaffite_TVenturini.pdf

Venutini, T. (2010). Diving in magma: how to explore controversies with actor network theory. Public Understanding of Sciences 19(3), 258-273

Venutini, T. (2012). Building on Faults: how to represent controversies with digital methods. Public Understanding of Sciences 21(7), 796-812


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire