16 avril 2013

Citoyenneté ordinaire comme défi social et cognitif : perspectives Est-Ouest

Troisième séance du séminaire du RIAE "Vers une réinvention du politique" avec Svetla Koleva, Frédérique Chave et Mihai Gheorghiu. 

Que veut dire "citoyenneté ordinaire" dans un monde où le politique est en mutation de plus en plus profonde sur la double pression de l'inefficacité de la politique instituée et des débordements des actions citoyennes tous azimuts? Quel est le rapport entre l'engagement citoyen en dehors et aux marges des voies balisées de la mobilisation institutionnalisée et les formes classiques de l'action politique? Comment les pratiques de citoyenneté active au quotidien se déploient-elles dans deux  sociétés à l'histoire fort différente et à des étapes de développement diverses que sont les sociétés française et bulgare? Quelles y sont exactement ces pratiques et comment les identifier? Au cœur de la présentation  ces questions seront abordées à travers l'analyse comparée des résultats de deux projets de recherche : le projet franco-bulgare" Pratiques de citoyenneté ordinaire et dynamique participative régionale" effectuée sous la  direction de B. Eme en 2009 et le projet "Citoyenneté au quotidien : pratiques et stratégies de dynamisation de la société civile en Bulgarie" menée par une équipe bulgare en 2011-2012. 

L'objectif est d'une part de révéler les particularités de la citoyenneté ordinaire comme phénomène social  dans deux contextes sociaux, culturels et historiques différents et d'autre part de proposer une explication sociologique des pratiques citoyennes observées à la lumière de la théorie d'Hannah Arendt du politique et du public.

Svetla Koleva, Sociologue, Directrice de recherches à l'Institut d'Etude des sociétés et du savoir de Sofia, (Bulgarie) animera cette séance. Frédérique Chave, Centre Maurice Halbwachs, (UMR8097) et Mihai Gheorghiu, RIAE et Université A. Ioan Cuza, seront les discutants de cette séance.
 


Détails

Lieu : Le France
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire