31 janvier 2013

L’exil est mon métier

Rencontre Non Lieux de l'Exil, avec Habib Tengour autour de son œuvre.

Discutants : Pierre Oster et Mourad Yelles

Modératrice : Catherine Bouthors-Paillart

Tengour Habib, poète et anthropologue, né à Mostaganem, vit et travaille entre Constantine et Paris. Il traduit des poètes de langue anglaise et américaine (P. Joris) et de langue arabe (Saadi Youssef, Chawki Abdelamir, Moncef Louhaïbi).

Parmi ses oeuvres en prose :  Tapapakitaques – La poésie-île. Chronique 196 567 897 012 ( Oswald, 1976) , Le Vieux de la montagne, 1983 (coll. « Minos », La Différence, 2008),  Gens de Mosta. Moments 1990/1994 (Actes Sud/Sindbad, 1997), Le Poisson de Moïse. Fiction, 1995-2001, (éditions Paris-Méditerranée, 2001), Le Maître de l’Heure (La Différence, 2008), Dans le soulèvement. Algérie et retours (La Différence, 2012).

Il a également publié différents recueils de poésie depuis 2000, parmi lesquels : Ce Tatar-là 2 ( Éditions Dana, 2000), Traverser (La Rumeur des âges, 2002), Retraite, avec le photographe Olivier de Sépibus (Le Bec en l’air, 2004),  L’Arc et la cicatrice (La Différence, 2006),  La Sandale d’Empédocle  Gênes, San Marco dei Giustinani, 2006 ou L’Ancêtre cinéphile, La Différence, 2010.

Son œuvre a par ailleurs fait l’objet de plusieurs analyses critiques : Mourad Yelles (éd.), collectif, Habib Tengour ou l’ancre et la vague. Traverses et détours du texte maghrébin, éditions Khartala, 2003 et Expressions maghrébines, revue internationale de la coordination des chercheurs sur les littératures du Maghreb (CICLIM), spécial Habib Tengour, coordonné par Pierre Joris et Sonia Zlitni Fitouri, vol. 11, n° 1, Centre Dona i Literatura, Universitat de Barcelona, été 2012.


Détails

Lieu : Le France
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire