09 janvier 2013

Le langage comme milieu et l’anthropologie sémiotique

Conférence de François Rastier, linguiste, directeur de recherche au CNRS - INALCO - ERTIM

Dans le cadre du séminaire de recherches du Pr Antonia Soulez sur “Langage et vie” (2), coordonné par Antonia Soulez et Arild Utaker.

Comment décrire l'environnement humain, massivement sémiotisé ? Il convient de dépasser les théories néo-darwiniennes sur l'origine du langage pour mieux comprendre l'émergence du sémiotique, en s'appuyant notamment sur les acquis récents de la linguistique et de l'anthropologie. Plutôt qu'un instrument, le langage est une part éminente du milieu où nous vivons. L'enfant naît environné de la langue entendue in utero, s'y adapte progressivement par l'apprentissage et en usera pour agir dans le monde socialisé qui l'entoure. En s'appuyant sur le concept de couplage sémiotique, la reconception du langage comme milieu s'éloigne également des théories internalistes et externalistes. Enfin, elle rompt avec une philosophie du langage qui reflète des conceptions antérieures à la formation de la linguistique comme science.

Dernier livre de Fr. Rastier : La Mesure et le grain. Sémantique de corpus (Champion, 2011), voir aussi Sémantique et recherches cognitives (PUF 1991, 1er édition)


Détails

Lieu : Le France
Ajouter à mon agenda

Partager

Mots-clés

Conférence

Voir aussi