08 janvier 2013

Voyage en terres bipolaires - Comment vivent les Américains décrits comme maniaco-dépressifs ?

Les Entretiens du Comptoir des presses, en partenariat avec les Editions Rue d'Ulm, rencontre-débat autour du livre d'Emily Martin

Voyage en terres bipolaires. Manie et dépression dans la culture américaine

Comment vivent les Américains décrits comme maniaco-dépressifs ? Ce livre explore leur expérience quotidienne à travers une enquête ethnographique auprès de groupes de soutien, de groupes de travail en psychiatrie et de salariés du marketing pharmaceutique. Il s’appuie sur la propre expérience de l’auteur avec les troubles bipolaires et ouvre une réflexion sur la place de la manie et de la dépression dans la culture américaine. Cette recherche fascinante et parfois dérangeante permet au lecteur de découvrir l’univers des troubles bipolaires tout en posant des questions fondamentales sur la dimension culturelle de l’irrationalité. Que signifie perdre le statut de personne ? Peut-on être parfois rationnel et parfois irrationnel ? Pourquoi certaines personnalités maniaques réussissent-elles socialement tandis que d’autres, la majorité, perdent leur emploi, leur famille et leurs amis ? Quel est le statut des médicaments, pour ceux qui les produisent et pour ceux qui les utilisent ? Le rapport profondément ambivalent de la culture américaine avec la manie, valorisée notamment dans les entreprises, et la dépression, son double inversé, entraîne le lecteur dans une réflexion sur les transformations les plus récentes du capitalisme à partir d’un angle original : l’optimisation de nos états mentaux et de nos émotions.

En présence de

Emily Martin, professeur d’anthropologie sociale à New York University. Spécialiste de la Chine puis d’anthropologie des sciences, c’est son premier ouvrage traduit en français. Elle a notamment publié Flexible Bodies : Tracking Immunity in American Culture from the Days of Polio to the Age of AIDS et The Woman in the Body : A Cultural Analysis of Reproduction.

Anne M. Lovell, anthropologue, directrice de recherches à l’Inserm (CERMES 3), travaille sur la santé mentale et la psychiatrie, en Europe et aux États-Unis. Elle a notamment dirigé, avec Alain Ehrenberg, l’ouvrage La Maladie mentale en mutation. Psychiatrie et société (Odile Jacob, 2001).

Camille Salgues, ancien élève de l’École normale supérieure, il prépare une thèse de sociologie à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (EHESS). Il a étudié l’anthropologie médicale américaine à John Hopkins University (Baltimore). Sa recherche actuelle porte sur l’enfance et les migrations urbaines en Chine.

Florence Weber, Professeure des Universités à l'ENS.

L'ouvrage

Voyage en terres bipolaires, Manie et dépression dans la culture américaine, Emily Martin, Éditions Rue d'Ulm, janvier 2013, 416p., ISBN-13 978-2-7288-0487-0


Détails

Lieu : Le Comptoir des Presses
Ajouter à mon agenda

Partager