04 décembre 2012

Le coaching et l’entreprise

Séminaire "anthropologie, psychanalyse et politique. Regards sur les terrains" de l'Association française des Anthropologues,

avec

Evelyne Fiorenza, Annick Richet & Françoise Crégut-Dinet.

En quoi consiste le coaching en entreprise ? À qui est-il destiné et quelle est son utilité ? Certaines entreprises ont bien compris les bénéfices qu’elles peuvent en tirer et font de celui-ci un axe de leur stratégie managériale. Les trois intervenantes, coach de métier, exposeront à partir de leur expérience comment le coaching est vécu par le « coaché », mais aussi de quelle manière les entreprises souhaitent faire du coaching une démarche éthique et profitable tant pour les salariés que pour l'organisation ; avant d’analyser les nécessités de développement de cet outil dans la perspective des entreprise

Les intervenantes

Evelyne Fiorenza : Avec 20 ans d’expérience en journalisme et en communication stratégique en entreprise, un parcours professionnel international et après une formation exigeante en coaching au Québec, Evelyne intervient à la fois comme coach et formatrice principalement auprès de managers et de chefs d’entreprise. Son offre de services s’articule autour de ses expertises en communication, en créativité/innovation et en interculturalité/diversité.

Annick Richet : Coach, superviseur de coachs, experte des démarches à 360°. Psychologue clinicienne de formation, elle a exercé en tant que thérapeute avant de rejoindre l'entreprise. Elle a 30 ans d'expérience en développement des compétences managériales. En tant que coach interne, elle a conçu une politique de coaching et animé un réseau de coachs avec l'éthique en référence. A ce jour, elle est indépendante et mène en parallèle des travaux de recherche au Cedag de Paris-Descartes. Elle a écrit "Le coaching en interne – à l'aube du développement managérial durable", Demos , 2005.

Françoise Crégut-Dinet : Le coaching est sa deuxième vie professionnelle après plus de 30 ans d’expérience en management dans de grandes organisations des secteurs privé et public. Diplômée en droit, économie et management, elle a exercé dans le domaine de l’innovation technologique, marketing et managériale, en vérifiant continuellement la priorité absolue du facteur humain. Son activité libérale de coaching est fondée sur une approche humaniste et holistique qui situe l’individu dans son identité personnelle, professionnelle et citoyenne.

Argumentaire du séminaire

Ce séminaire propose de repenser les dialogues et les mises à l’épreuve réciproques entre anthropologie et psychanalyse. Il s’efforce d’articuler trois lignes de questionnement :
Clinique du terrain et terrains cliniques : des anthropologues s’interrogent sur la nature des relations interpersonnelles développées durant leurs enquêtes, le sens et les modalités de leur écoute, et, corollairement, les mobiles intimes de la parole des acteurs. Folie et État : une réflexion croisée, d’un côté sur les élaborations identitaires des nouvelles représentations du bien-être psychique, de l’autre, sur les instances de légitimation sur ce que serait une bonne santé psychique en termes de prévention, de diagnostic, de traitement et de leur évaluation. Un dernier volet : rouvrir le débat entre anthropologie et psychanalyse de l’ordre épistémique et épistémologique.


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager

Mots-clés