du 22 au 23 octobre 2012

Tchétchénie – Logiques de violence et expérience de guerre

Le colloque est organisé dans le cadre du projet Comprendre les violences en Russie : guerres, système politique, trajectoires sociales, financé par le Programme « Emergence(s) » de la Mairie de Paris Institutions organisatrices : Centre d’étude des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC) (CNRS/EHESS) ; Fondation Maison des Sciences de l’Homme, Paris ; The Journal of Power Institutions in Post-Soviet Societies (PIPSS.ORG); Université Libre de Bruxelles ; Centre d’études franco-russe (Moscou).

Comité d’organisation : Françoise Daucé (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand/ CERCEC (EHESS/CNRS), Anne Le Huérou (CERCEC (EHESS/CNRS)), Aude Merlin (ULB-CEVIPOL, Bruxelles), Amandine Regamey (Université Paris I/CERCEC(EHESS/CNRS)), Elisabeth Sieca-Kozlowski (CERCEC (EHESS/CNRS), PIPSS.ORG).

Comité scientifique : Alain Blum (CERCEC (EHESS/CNRS)), Raphaëlle Branche (Université de Paris-1, CHS, IUF), Marielle Debos (Université Paris Ouest, ISP), Jean-Vincent Holeindre (Université Panthéon-Assas (Paris 2), Centre Raymond-Aron (EHESS)), Mary Kaldor (London School of Economics), Julie Saada(Université d’Artois), Aglaya Snetkova (Centre for Security Studies, ETH, Zurich), Katia Sokirianskaia (International Crisis Group, Moscou), Maïrbek Vatchagaev (Association d’Etudes Caucasiennes, Paris), Vanessa Voisin (Centre d’études franco-russe –IRICE, Paris).

Programme

Lundi 22 octobre

9h30-10h00 : Introduction, Aude Merlin, Université Libre de Bruxelles & Anne Le Huérou, Université Paris Ouest Nanterre la Défense /CERCEC 

10h00-13h00 Combattre et légitimer la guerre (Fighting and its Legitimization)

Présidente : Françoise Daucé, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand / CERCEC

  • Radan Haluzík, Center for Theoretical Study, Charles University, Prague, “In the beginning it was like a game of soldiers, unfortunately with tragic results…“ The Rationale of War Ecstasy, Aesthetics and Performativity
  • Nataliya Danilova, University of Nottingham, The commemoration of the Russian military casualties killed in Chechnya
  • Jean-François Ratelle, University of Ottawa / George Washington University, Pathways and Processes toward Violent Participation Following the End of the Counter-Terrorist Operation in Chechnya
  • Cerwyn Moore, University of Birmingham, Assessing the Caucasus Emirate: An Analysis of the Regional Insurgency

Discutante : Aglaya Snetkov, Senior Researcher, Center for Security Studies, ETH Zurich

13h00-14h30 : déjeuner

14h30-16h30 : Guerre et logiques de violence post-guerre (Logics of War and Post-War Violence)

Présidente : Vanessa Voisin, historienne, directrice adjointe du CEFR, Moscou

  • Mikhail Roshin, Institut d’Orientalisme de l’Académie des sciences de Russie, Проблема похищения людей в годы между двумя чеченскими войнами (1997-1999) (Le problème des prises d’otage dans les années d’entre deux guerres (1997-1999)
  • Emma Gilligan, Department of History, University of Connecticut (USA), Origin, meaning and military practice of the “zachistka”
  • Anne Le Huérou, Université Paris Ouest Nanterre la Défense /CERCEC, Violences « post-conflit » en Tchétchénie : héritage de la guerre, structures répressives, perpétuation de l’impunité
  • John Russell, University of Bradford (UK), Ramzan Kadyrov’s ‘illiberal peace’ in Chechnya

Discutante : Katya Sokirianskaya, docteure en science politique, chercheuse pour l’International Crisis Group, Moscou.

19h30-21h30 Conférence publique : Tchétchénie : un après-guerre sans paix ?»

Maison des métallos (salle 2), 94 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 PARIS

Avec la participation de Igor Kaliapine, (comité contre la torture, Joint mobile group en Tchétchénie), Tanya Lokshina (Human Rights Watch Russie), Jean Radvanyi (INALCO), Raissa Borschchigova (journal Dosh).

Conférence animée par Sacha Koulaeva (FIDH) avec la participation de l’ACAT, Amnesty International, FIDH et Human Rights Watch France.

Mardi 23 octobre

9h-11h00 : Quelles sources pour l’analyse des violences  en Tchétchénie ? (Analysing Violence : What Sources ?)

Présidente : Raphaelle Branche, Université Paris I/ Centre d’Histoire sociale

  • Ludmilla Polshikova,  « Stichting Russian Justice Initiative», Чечня как пространство насилия и его координаты в устных свидетельствах 2001-2003 гг (La Tchétchénie comme espace de violence et ses paramètres dans les témoignages oraux de 2001-2003)
  • Zadora, Anna, Centre de la protection internationale (Strasbourg-Moscou), Evénements” tchétchènes : quelques réflexions à travers les requêtes des victimes devant la CEDH.
  • Regamey, Amandine, Centre d’Etudes Franco-Russes, Moscou, Tchétchénie 1999-2001 la place des violences matérielles

Discutante : Marielle Debos, Université Paris Ouest Nanterre la Défense/ISP 11h00-11h30 : pause café

11h30-13h30 : Guerre et bouleversements sociaux (Social Consequences of War)

Président: Maïrbek Vatchagaev, historien.

  • Tanya Lokshina, Senior Russia Researcher, Human Rights Watch, Moscou, Women in Chechnya
  • Alice Sczepanikova, Goethe University, Frankfurt am Main, Living with the consequences of war: Chechen refugee women in Europe and the transformation of society
  • Ieva Raubisko, University of Latvia, Processes of loss and moral transformation in post-war Chechnya

Discutante : Nathalie Duclos, Université de Tours/ ISP

13h30-15h00 : déjeuner

15h00-17h00  La fabrique des identités par la guerre (Creating Identities Through the War)

Président : Alain Blum, directeur du CERCEC (CNRS/EHESS)

  • Aude Merlin, Université libre de Bruxelles/CEVIPOL, Usages politiques de l’histoire et de la mémoire : les enjeux paradoxaux de la fabrication d’une identité collective sélective dans la Tchétchénie de R. Kadyrov
  • Walter Sperling, Ruhr University Bochum (Germany) Grozny as before the War: Remembrance and Reconciliation in ‘Virtual’ and ‘Real’ Post-Soviet Communities
  • Pavel Polian, Institut de Géographie de l’Académie des Sciences, Moscou, Грозненская агломерация как жертва войны: о расселение Чечни в постсоветское время (L’agglomération de Grozny comme victime de la guerre : de l’habitat en Tchétchénie à l’époque post-soviétique)

Discutante : Silvia Serrano, CERCEC (CNRS/EHESS)

17h00-17h30 : pause café

17h30-18h30 : Discussion finale animée par Jean Radvanyi, Professeur à l’INALCO.

Le programme ci-joint est consultable sur le site : http://russiaviolence.hypotheses.org/2186


Détails

Localisation : Auditorium de la BULAC | 65 rue des Grands Moulins | Paris 13
Ajouter à mon agenda

Partager
Colloque