30 mars 2012

Au prisme de Rousseau – Usages politiques contemporains

Discussion autour du livre de Céline Spector : Au prisme de Rousseau – Usages politiques contemporains, organisée par l'Institut d’études avancées de Paris

Plus qu’aucun grand philosophe peut-être, Rousseau a fait l’objet d’interprétations libérales ou contre-révolutionnaires, faut-il considérer le XXe siècle comme le temps de la critique érudite, enfin délivrée des passions révolutionnaires et du fardeau de l’idéologie ? Contre cette vision illusoire d’une transposition de la polémique politique à la controverse savante, Céline Spector met en lumière les usages philosophiques et idéologiques de l’œuvre de Rousseau depuis la guerre froide. Usages et non images : plutôt que d’étudier sa réception ou de proposer une historiographie de son commentaire, son ambition est de cartographier les usages de la conceptualité rousseauiste dans la philosophie politique contemporaine. Si le magistère d’opinion exercé par Rousseau pendant la Révolution française n’a plus lieu d’être, C. Spector démontre à quel point son autorité théorique régit toujours le débat philosophique, sa pensée offrant un horizon au sein duquel prennent sens les réflexions sur la démocratie, l’autonomie, la justice et la reconnaissance. Au-delà du renouveau du contractualisme, notamment dans l’univers anglophone, les développements des analyses marxistes, libérales, straussiennes, communautariennes, républicaines, habermassiennes ou féministes se traduisent par un ‘retour’ à Rousseau.
Depuis une trentaine d’années surtout, le Citoyen de Genève est au cœur de polémiques majeures: dans une constellation post-marxiste où le libéralisme lui-même est sur la sellette, son œuvre recèle des trésors pour qui veut diagnostiquer les perversions et les maux des démocraties libérales.

L'auteure

Céline Spector est Professeur en philosophie à l’Université de Bordeaux 3 et membre de l’Institut universitaire de France. Ses travaux portent sur la philosophie française du XVIIIe siècle et sur la philosophie politique contemporaine.

Répondants

Bernard Manin (EHESS / New York University)
Robert Morissey (Université de Chicago)
Martin Rueff (Université de Genève)

 


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager
Table ronde