22 janvier 2012

Le capitalisme japonais est-il mort ??

En collaboration avec la Fondation Maison des sciences de l'homme et la chaire "Management multiculturel et performances de l'entreprise" (Renault-École polytechnique-HEC), nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine séance du séminaire “Managements et cultures d’entreprises” dont le thème sera :

Sébastien Lechevalier

Spécialiste de l’économie japonaise
Maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
Directeur de la Fondation France-Japon de l’EHESS

Brève présentation de la séance

Pourquoi le capitalisme japonais a-t-il disparu de nos débats, alors qu’il a été élevé au rang de modèle dans les années 1980 et 1990 ? Pourquoi une entreprise comme Toyota, symbole de ce modèle, est devenue la première entreprise du monde dans son secteur, alors que l’économie japonaise dans son ensemble a connu pendant le même temps une période de stagnation ? En adoptant une perspective d’économie politique, Sébastien Lechevalier propose une analyse de la trajectoire du capitalisme japonais, ainsi que de son management et de ses entreprises depuis trente ans. Il montre que ce pays constitue un laboratoire susceptible d’éclairer d’un jour nouveau les grands enjeux de l’économie mondiale (organisation des entreprises, rôle de l’État, innovation, mondialisation, éducation, ou encore montée des inégalités). Contrairement à ce qui est souvent admis, le capitalisme japonais a profondément changé pendant cette période, sans toutefois converger vers les capitalismes anglo-saxons ou européens. Quant aux moteurs de ce changement, ils tiennent moins de l’adaptation à un nouvel environnement international ou technologique qu’à des choix politiques. Inscriptions.

Accès sur inscription (places limitées) 

FMSH / Chaire "Management multiculturel et performances de l'entreprise"


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager
Séminaire

Voir aussi