09 novembre 2011

Something you should know. Artistes et producteurs aujourd'hui

Something you should know. Artistes et producteurs aujourd'hui

Séminaire du CESPRA (EHESS) avec la FMSH, avec Tamar Garb

Participants : 

Patricia Falguières, Elisabeth Lebovici, Hans-Ulrich Obrist et Natasa Petresin-Bachelez

Durning Lawrence Professor in the History of art, University College London. Sur l’histoire de l’enseignement artistique et son rapport avec l’éducation des femmes en France, sur le corps de l’artiste "fin de siècle" et "moderne", sur les « figures »  du visage et du corps féminin à la fin du XIXe siècle français, Tamar Garb est sans conteste l’historienne d’art qu'il faut écouter et ce, dans un champ, l’histoire de l’art de la fin du XIXe et du début du XXe siècle en France, où les études féministes, de genre et sur la sexualité restent une part maudite : de fait, son livre inaugural Sisters of the Brush: Women’s Artistic Culture in Late Nineteenth Century Paris (Yale University Press, 1994), n’a toujours pas été traduit en français. Pas plus que sa trilogie « française » : Bodies of Modernity: Figure and Flesh in Fin de Siecle France, (Thames & Hudson, 1998);  The Painted Face, Portraits of Women in France 1814 -1914 (Yale University Press, 2007) et The Body in Time: Figures of Femininity in Late Nineteenth-Century France (University of Washington Press, 2008). Avec Linda Nochlin, dont elle a célébré, en compagnie de ses étudiantes, le 80è anniversaire, Garb a également publié The Jew in the Text; Modernity and the Construction of Identity (Thames &Hudson).

Née en Afrique du Sud, Tamar Garb est diplômée de l’université de Cape Town, puis de University College London (sciences de l’éducation artistique) et de l’Institut Courtauld  (histoire de l’art) à Londres, où elle a obtenu un doctorat et a également enseigné, avant d’intégrer University College London. Tamar Garb y est aujourd’hui titulaire de la chaire : « Durning Lawrence Professor in the History of art ». Auteure de textes sur Christian Boltanski, Mona Hatoum ou Nancy Spero, consultante sur l’exposition et le catalogue Gauguin de la Tate Modern (2010), Tamar Garb a également entrepris de nouer ses intérêts et ses origines, s’intéressant à la culture de l’après-apartheid et l’histoire des pratiques photographiques en Afrique du Sud. Elle a été commissaire de plusieurs expositions, dont la dernière a eu lieu, d'avril à juillet dernier, au Victoria and Albert Museum (Figures and Fictions: Contemporary South African Photography). Nominée pour une récompense en matière curatoriale ("Lucie Award") cette exposition a permis de nombreux entretiens filmés avec les artistes exposés, ainsi qu’une extraordinaire interview autobiographique.

http://www.vam.ac.uk/channel/

Something you should know
Le séminaire "Something you should know: Artistes et producteurs aujourd'hui"
est soutenu par la fondation FABA.

 


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager