15 avril 2010

La rue du Cherche-Midi et ses prisons militaires, depuis 1841 jusqu’en 1961

La Société historique du 6e arrondissement présente cette conférence de Jacky Tronel

Elle a lieu dans le cadre du programme Cherche-Midi / FMSH. Elle fait suite à la conférence-exposition du 12 juin 2009, "La prison militaire du Cherche-Midi : un trou noir de l'histoire".

Ce titre fait référence à l’ouvrage de Paul Fromageot : La rue du Cherche-Midi et ses habitants, depuis ses origines jusqu’à nos jours.

Le 25 août 1847, Le Moniteur universel faisait l’éloge de la nouvelle prison militaire de Paris en construction, destinée à remplacer celle de l’Abbaye : "Cette prison, beaucoup plus spacieuse que celle qui existe aujourd’hui, est construite sur le nouveau système cellulaire. On doit y introduire tous les perfectionnements dont ces établissements ont été pourvus successivement, jusqu’ici, tant sous le rapport de la sûreté que sous celui de la salubrité. Le bois est remplacé partout par le fer, si ce n’est dans quelques parties du bâtiment de l’administration." Les événements de 1848 ralentissaient les travaux. La prison n’était achevée qu’à la fin de l’année 1851.

De 1800 à 1907, les conseils de guerre siégaient dans un hôtel situé au numéro 37 de la rue du Cherche-Midi. Du 30 décembre 1851 au 30 novembre 1947, une prison militaire s’élevait juste en face, au numéro 38. Le code de justice militaire de 1850 prévoyait que toute prison militaire située dans une place étant le siège d’un conseil de guerre devait être divisée en trois sections : la maison de justice pour les militaires traduits devant les conseils de guerre, en attente de jugement, et pour les condamnés à des peines inférieures à six mois ; la maison d’arrêt et de correction pour les prisonniers condamnés à des peines supérieures à six mois. La maison de justice occupait l’un des quartiers de l’hôtel des Conseils de guerre, 37 rue du Cherche-Midi, tandis que la maison d’arrêt et de correction était située au numéro 38. Une annexe de la maison de correction militaire se trouvait au Fort de Vanves (commune de Malakoff, Hauts-de-Seine).

Que sait-on des deux prisons qui se faisaient face, aux numéros 37 et 38 de la rue du Cherche-Midi ? La consultation de fonds d’archives récemment inventoriés et ouverts aux chercheurs permet d’apporter un éclairage nouveau sur ces lieux de mémoire aujourd’hui pratiquement tombés dans l’oubli.


Détails

Localisation : Mairie du 6e, 78 rue Bonaparte, 75006 Paris
Ajouter à mon agenda

Partager
Conférence