22 mars 2010

L’outsourcing des TIC en Inde

En collaboration avec la Fondation MSH et la chaire "Management multiculturel et performances de l'entreprise" (Renault-École polytechnique-HEC), l'Ecole de Paris du management invite Jean-Luc Racine (directeur de recherche CNRS au Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud / EHESS et directeur scientifique de la FMSH) et Olivier Vallet (directeur général délégué de Steria France et président de l’European Outsourcing Association de 2006 à 2008 ), à intervenir dans le cadre du séminaire "Managements et cultures d'entreprises".

Depuis quelques années, force est de constater la part croissante de l’Inde dans les contrats d’outsourcing. Pourquoi et comment l’Inde est devenue un acteur incontournable, quelles sont les précautions à prendre pour réussir un projet, quelles sont les différences culturelles à intégrer ? En termes de montée en puissance, l’outsourcing évolue du simple traitement de données confiées à des entreprises indiennes à la mise en place par les entreprises étrangères de centres de recherche opérant en Inde, à qualité égale et à moindre coût. Au-delà des paramètres culturels au sens le plus large (dimensions sociopolitiques incluses) qui conditionnent un outsourcing réussi, il importe de replacer la stratégie des acteurs étrangers dans le contexte défini par la stratégie des acteurs indiens, qui eux aussi s’internationalisent et investissent à l’étranger, y compris en Europe et aux États-Unis. En ce sens, l’outsourcing ne peut être un simple transfert d’activités : il pose aussi le problème des partenariats à nouer (ou non) et des compétitions à prendre en compte.

Le compte rendu de la séance sera disponible sur demande (pour les non-abonnés à l'École de Paris, joindre un chèque de 9 € TTC).


Détails

Lieu : La Maison Suger
Ajouter à mon agenda

Partager

Mots-clés

Séminaire

Voir aussi