22 octobre 2013

Musique en tête

Comme Leonardo da Vinci l'affirmait de la peinture, la musique est elle aussi cosa mentale, elle dépend beaucoup de processus mentaux et cognitifs. C'est ce que montrent chacun à leur manière deux livres d'ethnomusicologie récemment parus. Le livre d'Aurélie Helmlinger, Pan Jumbie, paru à la Société d'Ethnologie, traite des steelbands de Trinidad, du rôle de la mémoire orale et visuelle dans le jeu de ces idiophones en métal qui sont le fruit d'un remarquable artisanat de récupération.

Le livre de Filippo Bonini-Baraldi, Tsiganes, musique et empathie, paru aux éditions de la MSH qui traite des Tsiganes de Roumanie, se demande pourquoi et comment les Tsiganes à la fois pleurent en jouant leur musique, et ont des stratégies pour émouvoir leur public. Ces deux ouvrages sont chacun accompagnés d'un DVD permettant au lecteur d'entrer dans chacune de ces cultures musicales grâce à des animations interactives et de riches documents sonores et vidéo. Des extraits de chacun d'eux seront projetés lors de la rencontre.

1re partie de la soirée : Présentation du livre Pan Jumbie - mémoire sociale et musicale dans les Steelbands à Trinidad & Tobago, accompagnée d'une démonstration musicale de pan, instrument en métal de récupération fabriqué par les Trinidadiens et joué avec des mailloches.

2e partie de la soirée : Présentation du livre Tsiganes, musique et empathie. L'émotion musicale n'est selon l'auteur pas une réponse à un stimulus doté d'une signification propre, mais une forme d'identification, de projection, d'empathie avec des êtres, des "agents" que la musique véhicule et porte en elle. Il en témoignera.

Débat et présentation avec :

  • Aurélie Helmlinger, ethnomusicologue, chargée de recherche au CNRS,
  • Jean Lambert, ethnomusicologue, responsable du Centre de recherche en ethnomusicologie
  • Filipo Bonini Baraldi, enseigne l'ethnomusicologie à l'université de Paris 8-Saint-Denis


Détails

Lieu : Le Comptoir des Presses
Ajouter à mon agenda

Partager

Voir aussi