Le séjour de don Pedro 1er à Paris et la presse française (1831/1832)

Forcé d’abdiquer (le 7 avril 1831) après une révolution libérale qui exigeait de lui un plus grand respect de la Constitution, l’ancien empereur du Brésil, don Pedro 1er, arrive en France au moment du premier anniversaire de la Révolution de 1830. Il y est accueilli comme un héros libéral venu rétablir le constitutionnalisme au Portugal, où règne le pouvoir absolutiste de son frère don Miguel 1er. Pendant son séjour à Paris (1831/1832), don Pedro a été constamment l’objet d’articles dans la presse aussi bien libérale que légitimiste. Cet article analyse l’accueil réservé par les médias au personnage et à son expédition qui lui a permis de remporter la guerre contre son frère, et met l’accent sur les aspects relatifs à l’image du Brésil et du Portugal.

L’auteur

Docteur en sciences politiques de l’Institut Universitaire de Recherches de Rio de Janeiro (IUPERJ) (1997) et chercheuse titulaire du Centre de Recherches de la Fundação Casa de Rui Barbosa (depuis 1992). Spécialiste en histoire politique et culturelle du Brésil (XIXe/début XXe siècles), en histoire de la presse et de la caricature brésiliennes. A notamment publié Insultos impressos : a guerra dos jornalistas na Independência (2000), D. Pedro I – um herói sem nenhum caráter (2006) et organisé, avec Alberto Dina, la réédition avec notes du journal Correio Braziliense d’Hipólito da Costa et le recueil Imprensa, humor e caricatura : os estereótipos culturais (2011).

Le texte

La recherche à l’origine de cet article a été développée dans le cadre de la Chaire Sergio Buarque de Holanda de la Fondation Maison des sciences de l’homme, Paris, pendant le premier semestre 2012. Ce travail est également lié au projet « La circulation transatlantique des imprimés », coordonné par Márcia Abreu et Jean-Yves Mollier : http://dgp.cnpq.br/buscaoperacional/detalhegrupo.jsp?grupo=0079705BNW4D7G

Traduction de Pascal Reuillard.

Partager
Parution